Toits Vivants, avec l’équipe In Vivo, lauréat de Réinventer.Paris sur le lot Paris Rive Gauche (M5A2)

Untitled-1

Toits Vivants et le Collectif Babylone participent au projet In Vivo, mené par BPD Marignan et XTU Architects, associés au groupe SNI et MU Architecture avec  un bâtiment manifeste de l’intégration du vivant en ville. Bâtiment-laboratoire, il affichera sur les Boulevards des Maréchaux une biofaçade active, cultivant des microalgues pour la recherche médicale.

Recréer du lien entre citoyens, et avec la nature

Face aux impacts environnementaux et sanitaires d’une hyper-urbanisation galopante, à la fin prochaine des ressources fossiles, et aux inégalités croissantes, les villes sont au coeur d’un enjeu majeur du XXIème siècle: favoriser la mixité et l’ouverture entre citadins, et intégrer le vivant en ville, au service d’une société plus juste, durable et résiliente. C’est à ce défi que le projet In Vivo répond, en créant tout d’abord un environnement architectural et programmatique favorisant la porosité, la mixité sociale et fonctionnelle, les rencontres, le partage entre habitants, usagers, voisins…et parisiens du Grand Paris:

- la création de trois bâtiments favorisant les vues, les expositions, l’éclairage et la ventilation naturels, ainsi qu’une intégration urbaine optimale

- 13.000 m² de logements en accession, logements intermédiaires et résidence pour étudiants et jeunes chercheurs

- 1.200 m² de tiers-lieu ouvert à tous les publics

- 255 m² de café alternatif

- et plus de 2.000 m² de jardins et potagers

Un bâtiment manifeste de l’intégration du vivant en ville

Le projet In Vivo se veut un manifeste de l’intégration innovante du vivant en ville à travers trois bâtiments pour les humains … et un pour les lombrics :

  • la Tree House, développant en grands balcons-jardinières sur toutes ses façades des arbustes et arbres propices à accueillir la biodiversité en ville
  • la Plant House, dédiée à toutes les formes de potagers et petite agriculture urbaine en loggias, sous serres ou à l’air libre en toiture
  • l’AlgoHouse, avec une biofaçade produisant des microalgues pour la recherche médicale
  • la Lombric House, une construction où l’on élève des lombrics, pour le lombricompostage des déchets organiques des habitants et l’amendement des cultures

Une biofaçade productrice de microalgues pour la recherche médicale

La Algo House arborera sur le Boulevard du Général Jean Simon une innovation majeure, développée par XTU et le consortium SymBIO2: une «biofaçade». Opérée par AlgoSource, cette façade de nouvelle génération permettra de cultiver, au sein de «capteurs solaires biologiques» (photobioréacteurs), des microalgues à haute valeur ajoutée pour la recherche médicale.Elle est au coeur d’un programme de recherche en gestation sur les actifs issus des microalgues pour les futurs médicaments biosourcés, regroupant les expertises exceptionnelles du quartier en sciences de la vie (Universités Paris 5, Paris 6 et Paris 7), ainsi que l’Université de Varsovie, sous le pilotage du laboratoire GEPEA de l’Université de Nantes. Cette biofaçade productive permettra également au bâtiment de valoriser la chaleur captée par les photobioréacteurs pour les eaux chaudes sanitaires et le chauffage, diminuant ainsi ses consommations énergétiques sous le seuil des 48 kWh/m².an du Plan Climat de Paris. Après 7 années de R&D, un pilote industriel de 200 m² est en-cours de construction à Champs-sur-Marne, sur le site du CSTB, par l’entreprise VIRY, partenaire de SymBIO2.Erigée au-dessus des Boulevards des Maréchaux sur le pignon sud-est de la future résidence « jeunes étudiants-chercheurs », éclairée la nuit, cette façade vivante sera un signal fort à l’entrée sud du quartier Massena et à la jonction Massena – Bruneseau – Ivry.

Un bâtiment laboratoire, activateur d’innovations et de participation citoyenne

Catalyseur d’innovation au coeur du projet In-Vivo, un tiers-lieu, animé par le laboratoire d’innovation ouverte et citoyenne «La Paillasse», permettra aux habitants de l’îlot ou du quartier, chercheurs, artistes, entrepreneurs de tous horizons, passionnés par les sciences de la vie et de la ville, de se rencontrer, expérimenter, créer, au sein de 1.000m² d’espaces de convivialité. Ce laboratoire citoyen s’inscrira dans un processus participatif et collaboratif plus large, à l’échelle du quartier, conçu et piloté par le Centre Michel Serres, et animé par des associations telles que Toits Vivants (avec Vergers Urbains et le Collectif Babylone), des services tels que Mon P’tit Voisinage, ou encore des artistes de Street Art tels que l’association Le Mur.

Un modèle de mixité sociale

Au-delà de ses aspects innovants sur le plan architectural et environnemental, le projet In Vivo est une réponse forte du groupe SNI aux besoins en logements sur le territoire du Grand Paris. Modèle de mixité sociale au coeur de la métropole, le programme est composé de :

- 48 logements locatifs intermédiaires dans la Plant House, gérés par la SNI Île-de-France,

- 141 logements pour étudiants et jeunes chercheurs au sein de l’Algo House, gérés par EFIDIS, filiale du groupe SNI.

BPD Marignan commercialisera également 104 logements en accession, situés dans la Tree House.

Le groupement In Vivo … au microscope !

XTU Architects www.x-tu.com

Active depuis plus de 15 ans, l’agence XTU développe une approche résolument novatrice de la ville et de l’habitat inspirée du vivant. Elle compte de nombreuses réalisations innovantes, souvent primées, tant sur le plan architectural qu’environnemental, telles que le Pavillon de la France à l’Expo Milano 2015, la Cité du Vin à Bordeaux, ou le Musée de la Préhistoire à Jeongok, en Corée du Sud. XTU a notamment inventé le concept de biofaçades (brevet délivré en Europe et en Chine) et coordonne le consortium SymBIO2.

MU Architecture www.mu-architecture.fr

Mu est la rencontre à San Francisco de trois univers personnels qui se sont par la suite enrichis d’expériences à l’étranger. L’expressionisme brésilien pour Maïra, l’ardeur viennoise pour Grégoire, la pureté japonaise pour Ludovic : trois trajectoires multiculturelles qui ont trouvé leur aboutissement avec la création de l’agence à Paris et à Tours. En 2012 MU a reçu le prix des Albums des Jeunes Architectes, par le Ministère de la Culture.

OASIIS www.oasiis.fr

Fondée en 1989 dans le but de promouvoir l’utilisation des techniques de modélisation 3D et simulations thermiques dynamiques dans les projets de bâtiments tertiaires neufs et les audits de bâtiments existants, OASIIS s’est progressivement imposé comme un expert incontournable en matière de thermique du bâtiment et un référent majeur du développement durable, notamment au travers de missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage et d’ingénierie en Haute Qualité Environnementale.

SymBIO2 www.symbio2.fr

Le consortium SymBIO2 a été fondé en 2012 par XTU pour développer la technologie et les procédés de cultures de microalgues en façades de bâtiments. Coordonné par XTU, il regroupe toutes les expertises nécessaires à la conception, réalisation, exploitation et maintenance de « biofaçades » et autres systèmes d’algoculture urbaine : le laboratoire GEPEA (UMR 6144 du CNRS, de l’Université de Nantes, de l’Oniris et de l’Ecole des Mînes de Nantes), AlgoSource Technologies, Séché Environnement, VIRY (Groupe Fayat), OASIIS, Kalitec Génie Climatique, ainsi que le CSTB en soutien à l’expérimentation.

Groupe AlgoSource www.algosource.com

Le groupe AlgoSource, expert mondial reconnu dans les microalgues, propose une gamme complète de services allant de l’ingénierie de la production à la valorisation industrielle des microalgues. Son savoir-faire unique couvre l’ensemble des procédés de la production et de la transformation de microalgues et permet une vision intégrée auprès de ses clients industriels.

Pharm’Alg

Le groupement Pharm’Alg regroupe les laboratoires qui travailleront sur la mise au point d’actifs issus de microalgues pour les médicaments biosourcés de demain: le GRB (Groupe de Recherche Bioraffinerie) du laboratoire LIED (Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain / COMUE Sorbonne Paris Cité), la station biologique de Roscoff de l’UPMC (Université Paris 6 / COMUE Sorbonne Universités), Le Centre des sciences biologico-chimiques de l’Université de Varsovie (CNBCh-UW), ainsi que le laboratoire GEPEA. Des discussions sont en-cours avec l’Université Paris Descartes ainsi que l’Institut Pasteur.

BPD Marignan www.bpd-marignan.com

Promoteur immobilier accessible et engagé, BPD Marignan stimule les espaces de vie et réinvente le paysage urbain français chaque jour grâce à une gamme de produits et services en constante évolution, à l’écoute des tendances, de ses clients et de ses partenaires. Portée par la solidité financière de son actionnaire, Rabobank, et la proximité de son réseau national, BPD Marignan sait se positionner sur de grands projets d’aménagement pluridisciplinaires, privilégiant fluidité, innovation, transparence et réactivité. Agile et respectueuse des ressources, BPD Marignan imagine des espaces de vie toujours plus durables pour votre habitat, immobilier d’entreprise ou résidence de services.

Groupe SNI www.groupesni.fr

Filiale immobilière à vocation d’intérêt général de la Caisse des Dépôts, le groupe SNI est le premier bailleur français avec près de 340 000 logements gérés sur l’ensemble du territoire, dont 254 000 logements sociaux et très sociaux, et 86 000 logements intermédiaires et libres. Le Groupe couvre l’intégralité de l’offre locative et s’investit pour favoriser la mise en oeuvre d’un véritable parcours résidentiel et d’une meilleure accessibilité à la propriété.

La Paillasse www.lapaillasse.org

A la fois laboratoire de recherche ouvert, incubateur de startup et tiers-lieu, La Paillasse casse les murs interdisciplinaires et intersociaux, révèle les entrepreneurs et crée de grands espaces d’expérimentation libre.

LBMG Worklabs www.lbmg-worklabs.com

LBMG Worklabs conçoit des solutions originales, intelligentes et collaboratives pour améliorer la qualité de vie au travail et l’efficacité des organisations.

Centre Michel Serres www.hesam.eu

Une part importante des activités du « Centre Michel Serres » est tournée vers la recherche de réponses innovantes aux enjeux environnementaux, sociaux, économiques contemporains. Et constitue le volet Innovation du Programme « Paris Nouveaux Mondes » mené par heSam Université.

Mon P’ti Voisinage www.lapaillasse.org

Premier réseau social de proximité gratuit, avec plus de 4.000 réseaux créés en quelques mois pour des milliers de services rendus entre voisins, Mon P’ti voisinage ambitionne de recréer des liens entre voisins d’un même quartier par l’échange de services quotidiens..

Collectif Babylone www.living-roof.paris/le-collectif

Le collectif Babylone est un réseau d’acteurs regroupés autour de la résilience et de l’agriculture urbaine. Il réunit architectes, urbanistes, designers, paysagistes, juristes, hackers, écologues, arboriculteurs, ingénieurs, jardiniers, biologistes, menuisiers, agronomes, permaculteurs, apiculteurs, récupérateurs, animateurs sociaux et développeurs.

Le Mur www.lemur.asso.fr

Le M.U.R. (Association Modulable, Urbain, Réactif) fondé en mars 2003 autour de l’artiste Jean Faucher, est engagé dans la promotion de l’art contemporain et plus particulièrement de l’art urbain.

(Extrait du Communiqué de presse paru à Paris le 3 février 2016 )