La plus grande toiture végétalisée de Paris

  http://www.lemonde.fr/planete/video/2013/04/08/la-plus-grande-toiture-vegetalisee-de-paris_3155701_3244.html « La plus grande toiture végétalisée de Paris – 7 000 m2, soit l’équivalent d’un stade de football – a été inaugurée, jeudi 4 avril, au sommet du centre commercial Beaugrenelle (15e arrondissement), en cours de rénovation. Ces jardins suspendus doivent concilier havre de biodiversité et régulation climatique, un objectif alléchant mais loin d’être ...

ça se passe aussi en Chine

  Illustration: Guillermo Munro for the China Daily. ↑Planting on the rooftop like this apartment in Chongqing. Photo by Xinhua. Harvesting rice on a 120-square-meter rooftop paddy. Photo: Feature China/Barcroft Media Un homme du nom de Gao présente son jardin sur le toit de son immeuble résidentiel, sur cette photo non datée.   Le gouvernement de Beijing encourage le verdissement des toits ...

Végétaliser la ville

Cité végétale, par Schuitten   On ne triomphe de la nature qu’en lui obéissant. (Francis Bacon). La nature et la biodiversité sont loin d’être incompatible avec la ville, au contraire, les supports sont démultipliés. La ville permet de passer de la 2D à la 3D, puisque les murs et les toits peuvent être mis à profits, tel ...

Le futur de l’architecture?

↑Hunderwasser (Vienne). Son objectif? Revenir à plus d’humanité dans les constructions, en laissant la nature reprendre ses droits (en s’inspirant de la de la moisissure, de la rouille, des fissures, etc.) et laisser l’homme aussi  reprendre ses droits sur de création sur le milieu dans lequel il vit. http://jardinons.wordpress.com/2009/01/18/hundertwasser/   Une architecture résiliente? une architecture partagée, souple ...

O’ Vert tout puissant

« le durable partage de nombreuses qualités avec Dieu : concept suprême, omnipotent, omniprésent et omniscient; (…) Sauveur de l’univers et de l’humanité. Comme Dieu, il rassemble des millions d’adeptes. (…)Le Vert est venu sur terre pour représenter le durable : il est son incarnation parmi les hommes. » début du manifeste « O’Mighty Green ...

Fermes urbaines : mode ou tendance

Face à la montée de l’insécurité alimentaire et dans la dynamique des circuits courts, le sujet de l’agriculture urbaine devient lui aussi de plus en plus médiatisé. Au point d’attirer l’attention des designers et architectes. Ces acteurs cherchent à l’adapter à une des principales contraintes de la ville : l’espace restreint et la rareté des ...

Vivement que ça se réchauffe


Warning: getimagesize(/kunden/homepages/41/d463730993/htdocs/wp-includes/js/tinymce/plugins/wpgallery/img/t.gif): failed to open stream: No such file or directory in /homepages/41/d463730993/htdocs/wp-content/themes/montezuma/includes/thumb.php on line 165
D’après les dernières études de l’Agence Internationale de l’énergie (www.iea.org), le monde va vers une hausse de 6°c au minimum, si aucune action radicale n’est entreprise d’ici 2017 pour remplacer ou mettre à niveau les infrastructures existantes (centrales électriques, usines, bâtiments…), gourmandes en carbone. C’est à dire que l’efficacité énergétique doit s’améliorer au moins 3 fois ...

Le métabolisme urbain

« […] un ensemble de transformations et de flux de matière et dʼénergie intervenant dans le cycle de vie dʼune zone urbaine. La ville est alors représentée comme un écosystème qui gère ses entrants et ses sortants par la régulation, ainsi qu’une ‘unité métabolique complexe avec un ensemble dʼentrées (matières premières, produits semi-finis, produits alimentaires, etc.), ...

La résilience, vue par les Ekovores

http://www.lesekovores.com/ . ↑L’économie circulaire locale Friches et ceintures vertes sont valorisées, en faveur de dispositifs « urbagricoles » intégrés dans un environnement urbain. Mis à disposition par la collectivité à des professionnels du monde agricole, les espaces délaissés en proche ou lointaine couronne produisent une polyculture à destination d’une aire de consommation définie, alimentant tant tôt les ...

Brooklyn Grange

  Brooklyn Grange, une ferme localisée sur un toit, initialement située dans le Queens, vient de célébrer sa première récolte. Il s’agit de la plus grande ferme sur un toit de New York. La ferme a reçu 595 730 $ de subventions de la part de la ville, dans le cadre de son programme « Green ...